Se libérer des karmas de pouvoir maintenant

 

Pour tout ceux et celles qui veulent vraiment commencer la nouvelle année 2021 autrement après cette année historique de 2020, vous devez savoir qu’il est capital d’inscrire dans l’univers dès demain, dès tout de suite, dès tout à l’heure, votre intention de vous libérer de votre karma de pouvoir.
En tout les cas, déjà transformer quelque chose de l’énergie masculine négative de notre côté martien qu’on soit homme ou femme, je le rappelle.
Vous comprenez bien que ce ne sera pas fait à la fin de l’année 2020.

définitivement vous engager à vous libérer de tout ce qu’il peut y avoir de pouvoir en vous

Ce qui peut être fait dès maintenant et que je vous souhaite de tout mon cœur, c’est vraiment de vous être inscrit Là-Haut comme étant définitivement engagé à vous libérer de tout ce qu’il peut y avoir de pouvoir en vous.
Et surveillez bien vos “oui mais…” : il n’y a pas de bon pouvoir et on ne peut pas être un peu enceinte 😉

la puissance n’est pas le pouvoir

On se libère du pouvoir et on prend courageusement la route de sa puissance, mais la puissance n’est pas le pouvoir, ça il faut bien se le mettre dans la tête et tous les gens qui sont dans le pouvoir bloquent en fait leur vraie puissance.

La véritable puissance ne vient pas de nous, elle vient de notre reliance à une force supérieure qui est bien au-dessus de nous.

Si on croit que la puissance est personnelle, on est déjà dans le pouvoir.
Tout ce qui est JE suis puissant, tout ce qui est du JE ne peut être que du pouvoir.
Notre puissance, elle est presque notre mission de vie par rapport à ce qu’on a à faire sur la Terre, elle est au service du Ciel, ça c’est la vraie puissance.
Le Ciel a besoin que chacun de nous on s’accomplisse dans notre puissance pour que chacun de nous puisse participer avec notre petite part de colibri de puissance au programme du Ciel.

prenez le pari de vous libérer de ce karma de pouvoir sous toutes ses facettes

Ça commence vraiment avec cet hiver 2020.
Ce que j’essaie de vous dire là, c’est qu’on est dans le bon timing, ça commence maintenant !
Si vous me faites confiance – et même si vous ne comprenez pas tout astrologiquement et métaphysiquement – prenez le pari que ce que vous allez faire maintenant pour vivre un Noël où vous avez décidé en Haut Lieu, entre vous, votre âme, vos anges et le Seigneur lui-même, de vous libérer de ce karma de pouvoir sous toutes ses facettes. C’est à vous de faire votre travail intérieur pour vous inscrire là-haut comme participant à ce travail sur lequel on va être testé toute l’année 2021.

poser son intention, c’est maintenant

On a toute une année devant nous mais poser l’intention, c’est maintenant
Ne vous inquiétez pas, on a toute l’année 2021 pour aller dans les détails, pour travailler sur les symptômes, pour faire du travail sur soi, pour regarder tout ce qui revient encore… On a toute une année devant nous de vérifications, de tests de réalité, mais l’intention, c’est maintenant qu’elle doit être ensemencée. Quand je dis maintenant, c’est avant Noël.

“Demandez et vous recevrez”

Soyez puissant dans votre force désirante, pour participer à ce travail en sachant que vous aurez les travaux pratiques.

toujours mieux que d’avoir les travaux pratiques en victime, en subissant…

Attention, c’est donnant-donnant, plus vous allez y participer, plus vous aurez les travaux pratiques en conscience. Il faut le savoir, mais en tous les cas c’est toujours mieux que d’avoir les travaux pratiques en victime, en subissant ce qu’il y a à subir au lieu de le vivre en conscience et de pouvoir en être co-créateur.

gestez votre puissance

Plus vous allez lâcher des choses, autant que se peut déjà maintenant, plus vous allez marquer et déclarer une intention puissante à l’univers, plus la gestation de Noël et toute cette fin d’année qui est un temps de repos, plus cette gestation va pouvoir gester votre puissance.
Ce sera votre vrai cadeau de Noël pour l’année prochaine, mais le travail commence maintenant.
Vous n’êtes pas obligé de me croire, mais si vous êtes si nombreux à être là, je crois que c’est parce que vous sentez bien qu’il y a quelque chose de vrai là-dedans.